63 vues sur cet article

La vie d’une femme est un vrai conte de fée…

Fée la vaisselle, fée le ménage, fée à manger, fée moi l’amour! Fée pas CHIER!

Ne riez pas, c’est la triste vérité vu que 80% des taches ménagères sont encore et toujours l’apanage de la gente féminine! Alors admettons, l’homme ramène l’argent à la maison, il travaille dur! Oui mais non, puisque par les temps qui courts, la mère de famille travaille aussi, et bien souvent, c’est une autre journée qui commence lorsqu’elle rentre à la maison le soir… Une femme dont la maison est mal tenue est une fainéante, une femme dont les ongles sont abimée se laisse aller, une femme dont les enfants sont trop remuant est une mauvaise mère et cette même femme qui amène ses enfants chez une nounou pour prendre du bon temps est une mère indigne!

Je ne vous citerai pas les noms d’oiseaux dont sont affublée les femmes infidèles, légères, jalouses, frigides, caractérielles ou même carriéristes… Nous les connaissons toutes déjà, le pire, c’est que dans certain de ses cas, c’est la femme elle même qui critique, dénigre… Quel dommage! (Faudra d’ailleurs m’expliquer pourquoi!060lol La vie dune femme est un vrai conte de fée...)

Que nous soyons fatiguées, malades ou au bord de la crise de nerfs, nous nous devons d’être irréprochables. Alors et puisque nous ne sommes pas des robots, j’ajouterai à votre liste de résolutions de se début d’année: Fée toi plaisir et fée comme tu le sens!

 La vie dune femme est un vrai conte de fée...

pixel La vie dune femme est un vrai conte de fée...
Cette entrée a été publiée dans Mes Papotages, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Notifiez-moi les commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.