1  076 vues sur cet article

J’avais juste une forte poitrine… Par Magalie.

courriers des lectrices Javais juste une forte poitrine... Par Magalie.Ça faisait longtemps que je n’avais pas reçu de courrier des lectrices, je suis contente de pouvoir relancer cette rubrique avec une histoire bien touchante… enormali Javais juste une forte poitrine... Par Magalie. Merci à toi (Magalie) de m’avoir ouvert ton coeur.

« Bonjour,

J’ai vu qu’il y avait une rubrique de courrier des lectrices sur ton blog et je n’en ai pas vu beaucoup c’est dommage :/

Alors j’ai pensé que je pouvais peut être raconter mon histoire, que ça me ferait du bien et que cela allait pouvoir aider des filles qui se trouve dans mon cas sachant que je ne suis pas un cas isolé.

J’ai bientôt 21 ans et je travaille dans un supermarché. J’ai traîné longtemps un complexe qui m’a gâché l’existence et ma jeunesse. Ça m’a gâché la vie à un point tel, que je n’avais plus envie de sortir de chez moi, que j’ai fini par me déscolariser.  J’ai une très forte poitrine. Cela peut faire sourire mais c’est qu’à force de nous traiter d’allumeuse à longueur d’année on fini par tomber bien bas.

Tout à commencé à la piscine en 5ième. J’avais déjà beaucoup de poitrine pour mon age, mais je n’en avais pas forcément conscience à ce moment là. Je voulais sortir avec un garçon qui ne voulait pas de moi, il était dans ma classe. Bizarrement il a bien voulu de moi dans cette même semaine mais je n’avais toujours pas capté que c’était « pour » ma poitrine.

On est sortie ensemble pendant deux semaines je crois et il a voulu arrêté. De là on a commencé à me regarder de travers :/

Je suis restée quelques jours dans le flou et en sortant du collège un après midi un garçon est venu me voir en me demandant si c’était bien moi qui montrait mes gros seins etc.  Je n’ai pas su quoi dire, je suis restée bête! Et ce n’était que le début. Par la suite on m’a traité d’allumeuse et j’en passe. Je n’ai plus eu un seul moment de répi sauf pour les grande vacances icon sad Javais juste une forte poitrine... Par Magalie.

Il suffisait que je mette un pull ou un tee shirt serré pour qu’on me traite de tous les noms, surtout les filles. J’ai eu l’impression de vivre l’enfer et d’être victime de mon propre corps. Le problème c’est que je ne pouvais pas en changer!

En quelques temps j’étais devenue la fille facile du collège, je recevais des SMS d’insultes, des propositions indécentes sur mon Skyblog de l’époque, des menaces etc. J’en ai jamais parlé à mes parents mais ils se sont douté de quelque chose, ils me l’ont dit après. Seulement je refusais le dialogue, je restais dans ma chambre et je ne disais rien.

Mon problème a empiré avec le temps parce que j’ai en plus fini par me renfermer sur moi même, et ça n’a pas aidé! Je ne disait rien , je laissai faire les chose et pir! Maintenant tout est terminé, mais les cicatrices sont bien là. J’ai un copain qui me fait me sentir belle et je reprends confiance en moi mais il me faudra encore un moment pour digérer :/

J’ai voulu vous parler de cette partie importante de ma vie parce que ça arrive trop souvent de tel évènements au collège ou au lycée. Avec le recule je sais que je ne me laisserai plus marcher sur les pieds mais c’est trop tard pour moi, le mal est fait. Si j’avais un conseil à donner, c’est d’en parler à ses parents et d’en parler de toutes les façons à qui peu l’entendre. J’ai souffert de ma poitrine à cause des autres et d’une réputation infondé! Il ne faut plus laisser ses choses arriver. Mon copains me trouve très belle comme je suis et estime qu’il a de la chance icon mrgreen Javais juste une forte poitrine... Par Magalie. Pour lui je recommence même à m’habiller normalement. Et puis je suis devenue ronde de partout donc on remarque moins ma poitrine!

J’espère que je n’ai pas été trop longue, merci de m’avoir lu, j’espère être publiée, Mag. »

En cas de problèmes de ce type au sein de votre école contactez Net Ecoute au 0820 200 000.

Le courrier des lectrices est à votre disposition les filles! N’hésitez pas! C’est complètement anonyme et ça peut faire du bien de parler icon wink Javais juste une forte poitrine... Par Magalie. N’hésitez pas à réagir, c’est fait pour ça!  smiley surprised Javais juste une forte poitrine... Par Magalie.

cricri2002 Javais juste une forte poitrine... Par Magalie.

pixel Javais juste une forte poitrine... Par Magalie.
Cette entrée a été publiée dans Le courrier des Lectrices, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

11 réponses à J’avais juste une forte poitrine… Par Magalie.

  1. Ik ben niet zo veel van een online reader om eerlijk te zijn, maar uw sites echt leuk, ga zo door! Ik ga je gang en bookmark uw site om later terug te komen. Alle best.pretty waardevolle spullen, algemeen denk ik dat dit verdient een bladwijzer, dankzij

  2. aaricia dit :

    magnifique temoignage :)

  3. Fraisette dit :

    Magnifique témoignage… merci Magali plein de bisous à Mag et a Emelyne pour son blog

  4. Magnifique témoignage :biglove: :biglove: :biglove: qui va en aider plus d’une je pense. S’assumer c’est la clé (mais plus facile à dire qu’à faire dixit la fille qui lutte contre ses 2 kilos de fêtes ;)

  5. Magalie dit :

    Je ne m’attendais pas a être publié si vite :coeur:
    C’est vraiment gentille, j’y tenais beaucoup! Merci pour le numéro de téléphone à la fin, c’est bien pensée ;)
    Ça me fait bizarre de me lire ici :rire:
    bonne soirée à toutes!

  6. Serena075 dit :

    Très beau témoignage !

  7. S. dit :

    Elle est vraiment sympa cette rubrique!! Je n’en reviens pas de la bêtise de certains par contre…

  8. MiSs CoCoOn dit :

    Coucou,
    moi je la coomprend tres bien Mag’, j’etais plus ou moins dans le même cas au collège et lycée, en surpoid, poitrine hors norme pour mon age, le regard des autres etc etc.. me suis renfermer sur moi même (pas seulement pour ça mais en partie).
    Aujourd’hui à 26ans, ma mentalité à changé ma vision des choses aussi, je suis faites comme ça tant pis, je me bats pour changer mon physique mais c’est un long combat. Mais quand on a la chance d’avoir un homme qui nous aime tel qu’on ait, nos complexe on les oublie vite, à la limite on les montres peut-etre plus!!!

    en tout cas tres beau temoignage Mag’

  9. ehlekctra dit :

    Il est très beau ce témoignage ;)

  10. Vinciane dit :

    C’est un très beau témoignage et malheureusement très vrai :??: Ça le reste après dans le monde du travail -_-

  11. Cindy dit :

    Quand on est jeune c’est jamais facile. J’étais ronde et c’était pareil. En sport je m’en prenais plein la figure et même par un prof un jour :heuu:
    Il ne faut pas laissé faire ça, il faut imposer le respect ;) je l ai compris à force mais il m’a fallut un temps fou :sarcastic:
    J’aime bien le courrier des lectrices, j’espère en lire d’autres :coeurrose:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Notifiez-moi les commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.