343 vues sur cet article

Le baby blues

BABY BLUES Le baby blues

Après l’accouchement on est sur un petit nuage, on déborderait presque d’énergie si on était pas réveillé toutes les 30secondes par les bébés, sages-femmes et autres joyeusetés de la vie de jeune mère. Mais en gros tout va bien. On est le centre d’intérêt de tout le monde, on reçoit des sms par centaine, on découvre son bébé, on le déguise (Enfin moi je l’ai déguisé lol) pour les photos, on ouvre les cadeaux qu’on a reçu… L’après accouchement c’est le monde des Bisounours, un remake des Barbapapa en plus rose, plus fun, en gros c’est le pied !! amaranta Le baby blues

Mais si pour certaines le rêve ne fait que commencer, ce n’est pas le cas de 30% (ou plus) de jeunes mamans qui développent une sorte de déprime appelée plus communément le « baby blues ».

Si je vous en parle c’est que je n’ai pas dérogé à la règle. Et pourtant dans ma chambre d’hôpital tout allait pour le mieux ! Je m’y sentais tellement bien que j’aurai pu y rester une semaine de plus (avec mes enfants à coté ça aurait été nickel! cricri2002 Le baby blues ) (Par contre pour la bouffe, peut mieux faire skype10 Le baby blues )

Au moment de boucler nos valises j’ai pleuré. Ce n’est pas seulement mes valises que je boucle à cet instant, c’est aussi 2 ans et demi de ma vie ! Depuis longtemps ma seule préoccupation était de mener une grossesse à terme… Je suis heureuse d’avoir réussi, pour autant je me suis sentie incroyablement vide l’espace de quelques jours. En plus j’étais en avance de 3 semaines et je ne me sentais pas prête à accoucher. Je me souviens encore de ces fameux tests de grossesse, je n’y croyais pas (pourquoi celle ci? Pourquoi maintenant, alors que je voyais tout mes espoirs s’envoler? j’ai quand même fait 9fc…) et pourtant…
Puis c’est supposé être ma dernière grossesse, je n’en aurai pas d’autres et ça me fait bizarre! the flea Le baby blues Il y a des femmes qui aiment être enceinte, ça doit être mon cas!

Bon, mon parcours est plutôt singulier, ce qui peut expliquer mon baby blues. Mais il y a aussi d’autres explications et la plus connue reste la dégringolade des hormones. Les hormones de grossesse ont un effet antidépresseur et il se trouve que le sevrage est plutôt « rapide » !

La dépression post partum se manifeste sous forme de

-Crises de larmes

-Sautes d’humeur

-Hypersensibilité

-Anxiété concernant son rôle de mère

-Accablement

-Difficulté à créer un lien avec son bébé

Evidement on a pas forcément toutes les mêmes symptômes, mais l’entourage devra rester vigilent et la déprime passagère. En deçà d’une quinzaine de jours il convient de s’en inquiéter et d’amener la maman à consulter un médecin.

De manière générale, pour sortir de la spirale du baby blues il faut absolument sortir de chez soi. On est pas forcées de rester enfermées ! Moi je suis sortie assez vite avec mes bébés et ils n’ont pas eu de problèmes!

Le rôle du papa est important, il devra se montrer compréhensif et présent. Il faudra absolument qu’il évite de se montrer exigent quant au physique de sa femme, à son aptitude à gérer son bébé et à son comportement (faut pas jouer les gros machos de base quoi smiley surprised Le baby blues )

Ne pas rester seule les premiers temps, même si la fatigue est bien présente. La visite d’une amie ou d’un proche peut faire beaucoup de bien !

Et enfin se reprendre en main ! On est maman, on en reste pas moins « femme »

Voilà ! Et vous, avez-vous souffert du baby blues ? Comment l’avez-vous contré ?

pixel Le baby blues
Cette entrée a été publiée dans Pour les mamans, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Le baby blues

  1. Amandine dit :

    Je comprends tout à fait, mon premier j’me sentais vide, j’allais me doucher, et je pleurais à chaude larmes…
    Quand à mon 2ème pas eut le temps de me sentir si vide, si seule, comme tout c’est passé si vite, qu’il a été transféré, et que j’ai du réagir pour faire bouger leur grosses fesses, sinon je perdais mon bébé!!!
    Mais je fais partie de ses femmes qui aiment être enceinte, et j’aime l’accouchement aussi, quand je dis ça personne ne me comprends, on me dit que je suis folle…mais j’voudrais être enceinte à peine avoir accouché!lol bon c’est sur un bébé c’est du boulot, mais moi c’est ce qui apporte de la lumière dans ma vie quand les jours sont sombre!
    Je crois que le jour ou mon mari me dira là c’est le dernier, j’aurai du mal aussi…

  2. adeline L dit :

    oh ma bichette, ça me fait tellement de peine pour toi :pleure:
    je comprends ce que tu ressens, c ‘est une joie c’est sur mais tu avais tellement basé toute ta vie sur ce désir de grossesse que maintenant tu n’as plus de projets, moi je ne sais pas si ça va t’aider mais à ta place je dirai à mon homme, voilà en ce moment j’ai peur etc, mais il me faut de nouveuax projets, des vacances, un nouveau je sais pas quoi qui te fasses plaisir, des restos etc…un truc, un but que tu poursuive à nouveau, et ça fait se battre ça
    je te souhaite pleins de courage ma bichette :biglove:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Notifiez-moi les commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.