Après l’annonce…

De retour à la maison, il fait chaud, nous somme en juillet. J’appelle ma meilleure amie qui se déplace immédiatement malgré son bidon de 7mois. Ma belle mère Chantal est également présente, c’est elle qui m’a emmenée au rendez-vous. Nous restons dans le jardin assise en cercle sur des chaises en plastique blanc, chacune y va de son commentaire.

Je pense que tant que je ne me trouve pas seule, je suis incapable d’appréhender la situation.

Mon homme revient du travail, je lui annonce, il n’a pas l’air affecté. Il me dira plus tard que pour lui tout était déjà terminé. Notre bébé est mort au moment même ou je lui ai dit que ça n’allait pas. Autant dire que je n’ai pas eu de sa part un grand soutient, mais je ne lui en veux pas, c’est sa façon de gérer.

Je suis allée faire un tour sur mon forum préféré, j’ai discuté avec quelques copines, puis je ne sais plus, j’ai les idées confuses.

La nuit fut longue, très longue! Je me rappelle avoir passé énormément de temps sur internet à me renseigner, à vouloir absolument me rassurer.

J’ai appris qu’il ne faut pas trop compter sur internet quelques fois… En me renseignant sur l’interruption médicale de grossesse je suis tombée sur un site « pro-vie ». Un bébé en mauvaise santé à droit à sa chance. L’IMG comme l’IVG sont des « meurtres ». Chouette! Je me sens mieux dit donc!

Le lendemain je dois prendre rendez-vous dans le services de diagnostique prénatale de l’hôpital Nord de Marseille. Ma gynéco m’a précédée, ils attendent mon appel.

Je vais faire une placentocentèse. C’est une sorte de biopsie, tout comme une amniocentèse. Mon bébé pourrait avoir une maladie génétique de type trisomie 21, c’est la première chose à écarter. Si ce n’est pas ça, ça peut être une malformation cardiaque ou simplement un problème lymphatique (dans ce cas, le kyste se résorbe et bébé est normal) Alors on y croit!!! Enfin j’y crois… Disons que je suis la seule.

La placentocentèse ou amniocentèse

Apprendre que son bébé est malade

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Notifiez-moi les commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.