Plus de lait: Favoriser la lactation!

Ce problème touche la plupart des mamans et peut parfois conduire à l’abandon de l’allaitement. Quel dommage! Surtout quand on sait qu’une relactation est possible! Par contre il faut le vouloir très fort parce que ça demande une certaine motivation!

Déjà ne pas confondre manque de lait et lactation automatique. Lors de la lactation automatique votre poitrine semble plus légère et le lait ne vient que lorsque votre bébé en a besoin. Rassurez-vous bébé mange à sa faim, c’est juste que votre allaitement est maintenant bien installé, donc: Tout vas bien! cindysander Plus de lait: Favoriser la lactation!

Ensuite voici quelques astuces ou choses  à mettre en place dans le cas d’une relactation:

-Boire de l’eau, des tisanes au fenouil à la verveine

-Mettez votre bébé au sein le plus souvent possible. En effet c’est le principe de l’offre et de la demande. Plus votre bébé tète, plus vous produirez de lait. Possible de stimuler la monté de lait avec un tir-lait. Dans ce cas il est important de ne pas incité bébé à boire votre lait au biberon, donc on choisira une solution intermédiaire (pipette, cuillère, tasse, Dispositif d’Aide à la Lactation..)

-Manger des lentilles, de la salade, des carottes, du cresson, des soupes, du quinoa, du fenouil, du basilic… Tous ses aliments sont galactogènes et naturels.

-Il existe bien évidement des galactogènes chimiques mais vous n’en aurez à priori pas besoin!

-Pensez à vous reposer même si ce n’est pas facile. On dort en même temps que bébé si possible… La lactation peut être altérée par votre manque de sommeil, ce n’est pas à prendre à la légère.

Le sevrage de bébé

bébé refuse le sein

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Notifiez-moi les commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.