Tout ce qu’il faut savoir avant d’acheter un mobilier coiffure

Ouvrir un salon de coiffure est un grand projet. Il faut bien s’organiser et faire une liste de ce qui est essentiel à procurer et de toutes les démarches à faire.

Les équipements et mobiliers indispensables

Pour ouvrir un salon de coiffure, il faut penser à acheter un comptoir d’accueil, une réception, des fauteuils d’attente, des bacs de lavage, des fauteuils de coiffure, des chariots, des tabourets, des grands miroirs, des postes de coiffage, un bar à ongles et des fauteuils de pédicure. Si ce sont les matériels de base, il faut également penser aux équipements adaptés suivant les tendances.

Pour le choix d’un mobilier, il est préconisé de faire appel à un prestataire qui a de l’expérience dans le métier. Il doit s’adapter et adapter le matériel au salon de coiffure. L’idéal serait de réaliser sur mesure des bacs de lavage ou que les modèles proposés sont adaptables. Pour le confort des clients, les fauteuils de coiffure sont plébiscités avec une hauteur réglable. Pour voir un catalogue de mobilier coiffure cliquez ici.

Il existe différents types de meubles : pour la salle d’attente, la coiffure, le gestionnaire du salon et pour les coiffeurs. Les canapés confortables assortis aux tables basses sont parfaits pour la salle d’attente. Un bureau d’accueil pour le gestionnaire du salon permet de recevoir les clients et de les orienter. Les meubles à roulettes (table ou tabourets) sont fonctionnels pour ranger les appareils électriques.

Petits matériels nécessaires

Les petits matériels sont importants dans un salon de coiffure pour réaliser toutes sortes de coupes. Il faut des rasoirs, des ciseaux, des coupe-choux, des lames de rechange, des capes de coupe et des rasoirs à effiler. Les peignes sont variés, à manche, à tige ou carbone, pour les crêpages, les coupes, les mises en plis. Quant aux brosses, il y en a qui sont pneumatiques, rondes, thermiques ou en bois.

Les tondeuses sont très utiles que ce soit à cheveux, à barbe ou à finition. Pour une touche finale des cheveux, les lisseurs et les fers à cheveux sont très prisés. Les clients ont le choix entre les brosses soufflantes ou chauffantes, les fers à coiffer, les bigoudis ou les fers à boucler. D’autres accessoires viennent s’ajouter à tous ces matériels : casques, serviettes, peignoirs, gants en latex, sèche-cheveux, protège-oreilles, lingettes désinfectantes, capes à teinture, pinces à cheveux, vaporisateurs, etc.

Côté technique et administratif

Il faut faire une étude de marché, une étude économique, une identification de local et un choix de statut juridique. Pour fidéliser et attirer de nouveaux clients, il faut évoluer et moderniser les mobiliers en choisissant des bacs de lavage massants ou des bacs avec des vasques inclinables. Le confort des clients, la facilité de circulation et de déplacement des coiffeurs sont des critères à prendre en compte pour l’ouverture d’un salon de coiffure. Il serait préférable de faire en sorte que les clients qui attendent leur tour soient à l’aise. Quant aux coiffeurs, veillez à ce qu’ils ne souffrent pas de troubles musculo-squelettiques en optant pour des matériels pratiques et adaptés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *